Rechercher
  • Au coeur de soi

Les trois doshas

Mis à jour : févr. 5



Dosha signifie "faute" ou "imperfection" et représente les éléments qui entraînent les maladies et la décomposition.


Les doshas agissent sur nous à deux niveaux principaux :

- ils constituent le corps physique et sont responsables de sa substance et de son fonctionnement.

- l'un des trois doshas prédomine chez toute personne et devient la détermination fondamentale de sa constitution (prakriti) ou son type de corps et d'esprit.


A cet égard, l'Ayurvéda considère que les personnes sont de type vata, pitta ou kapha selon leurs habitudes et penchants individuels, allant de leur structure physique aux réactions émotionnelles.


Le dosha Vata, air et éther

Vata signifie "vent". Il est le pouvoir stimulant derrière les deux autres doshas, qui sans lui sont bancals ou inaptes au mouvement. Vata est la source des deux autres doshas. Un équilibre correct de vata dépend de la quantité adéquate de pitta et de kapha qu'il contient, de même que la quantité de chaleur et d'eau dans le vent détermine sa façon de souffler.


La substance de vata est principalement éther et son mouvement, air.


Vata existe sous forme d'air emplissant les espaces du corps, tels les organes creux, les articulations, les cavités osseuses (en particulier les hanches et les lombaires). Au niveau intérieur, vata est à la fois la force vitale et l'énergie de pensées qui circulent dans l'espace mental. Il gouverne aussi l'équilibre sensoriel, émotionnel et l'harmonie mentale. Il favorise l'adaptabilité mentale et la compréhension. Vata nous procure des aspects positifs de créativité, d'agilité et de dynamisme nous permettant de réaliser nos buts.


Vata perturbé provoque des troubles mentaux, nerveux (agitation mentale, insomnie, impatiences, spasmes musculaires ...) et digestifs y compris une énergie faible et une faiblesse de tous les tissus corporels.


Le dosha Pitta, feu et eau

Pitta signifie "le pouvoir de digestion ou cuisson", ce qui fait mûrir ou vieillir.

Étant donné que le feu n'existe pas directement dans le corps, pitta y est présent par l'intermédiaire de sécrétions huileuses et acides et contient également un aspect d'eau.


Pitta est responsable de toutes formes de digestion et de transformation dans le corps. Pitta gouverne également la digestion aux niveaux mental et spirituel. Ce dosha nous procure les caractéristiques positives de l'intelligence, du courage et de vitalité. Sans lui, le pouvoir de décision ou la motivation nous fait défaut pour accomplir nos buts.


Pitta perturbé se manifeste par un excès de sang ou par une toxicité du sang qui provoquent des inflammations et des infections.


Le dosha Kapha, eau et terre

Kapha, qui indique également mucus ou flegme, signifie "ce qui lie les choses entre elles" et se réfère alors au pouvoir de cohésion.

Kapha en tant qu'élément eau est contenu dans l'environnement de la terre.

Kapha nous fait ressentir émotions et sentiments, ce qui nous fournit de l'amour et de l'affection, de la dévotion et de la foi et sert à nous maintenir intérieurement en harmonie et à nous unir aux autres.


En tant qu'élément de maladie, Kapha se manifeste par un excès de plasma qui se transforme en mucus. Ceci entraîne l'obésité, les œdèmes, les maladies pulmonaires, une inflammation des ganglions etc.


Kapha dépend de vata pour sa stimulation et son mouvement. Il a besoin de pitta pour sa chaleur. Bien que le corps soit principalement composé d'eau (kapha), il est une forme spécifique d'eau dans laquelle sont contenues la chaleur (pitta) et l'énergie vitale (vata). L'eau froide ou stagnante ne soutient pas la vie.


D'après David Frawley, Yoga & Ayurveda, Autoguérison et Réalisation de Soi, Éditions Turiya, 2004.

La danse des doshas

25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout